Gaël Tissot, catalogue pièces instrumentales
Gaël Tissot
compositeur
FREN
actus événements démarche bio
enseignement contact
Catalogue: pièces électroacoustiques


Trois ombres, 2011, pour sons fixés.

Pensées comme un triptyque, les différentes pièces du cycle forment un univers contrasté. La première, Au loin une ombre, est pleine d'une énergie latente, basée sur un un motif récurrent (une « ombre »), qui apparaît en filigrane dans les autres pièces.

La deuxième pièce (Ombre nocturne) est un climat, une douce atmosphère qui enveloppe l'auditeur. Mais cette sérénité est trompeuse. Bien vite, des accidents, des formes (travaillées à la palette graphique) apparaissent. Une direction s'établit, l'atmosphère initiale elle-même, traitée presque à la manière d'une orchestration instrumentale, s'agite de l'intérieur.

Si Ombre nocturne relate l'émergence de formes par interactions statiques entre les éléments, Ombre éclatante interroge en revanche l’émergence de formes issues de la dynamique même. Cette énergie, sensible dès les premières secondes, s'accentue par accumulation et brisures de symétrie, jusqu'à un point de concentration maximum, sorte d'attracteur étrange qui libère son énergie finale.


01 Au loin une ombre



02 Ombre nocturne



03 Ombre éclatante





Le temps d'un rivage, 2008, sons fixés, mention spéciale au concours Métamorphoses.

Un rivage
Choses à peine aperçues le temps d'un rivage
Un rivage musical, constitué d'une multitude de sons percussifs, différent à chacune de ses cinq manifestations. Diversité d'apparition de ce motif : comme à travers la brume, par augmentation de luminosité, par retrait de la mer, par apparition de formes
À peine perçus, l'oreille glisse alors sur d'autres sillages, d'autres formes
Il n'y a pas de départ, pas d'arrivée
Rivages


Le temps d'un rivage




www.gael-tissot.com